Catégories

Quels moyens de lutte adopter pour en finir avec le ray-grass aujourd’hui ?

Quels moyens de lutte adopter pour en finir avec le ray-grass aujourd’hui ?

Il s’agit d’une graminée particulièrement tenace qui fait le malheur des cultivateurs, mais qui plaît en contrepartie aux éleveurs. On la trouve à peu près partout sur le territoire français puisqu’elle est capable d’envahir n’importe quelle culture. Elle est parfois utilisée pour l’élaboration de cours de tennis comme ceux présents à Wimbledon. Vous avez deviné ? Oui, il s’agit du ray-grass ! Pour cet article, nous allons vous présenter les deux principaux moyens de lutte pour en finir avec elle si jamais vous la placez dans la catégorie des adventices.

La lutte curative

On désigne par “lutte curative” les actions menées afin d’éradiquer directement le ray-grass. Pour cela, vous trouverez plusieurs techniques qui font leurs preuves. La première est le désherbage chimique mis notamment en avant par le groupe BASF avec des herbicides sélectifs. Pour que cela fonctionne de façon optimale, il est nécessaire de traiter les adventices lorsqu’elles sont encore jeunes. Bien sûr, comme des résistances peuvent finir par apparaître, on ne peut pas s’en remettre qu’à cette méthode.

A lire en complément : Quel est le fondement de la GPEC ?

C’est pourquoi le désherbage mécanique (sarclage manuel) est aussi recommandé pour éliminer les jeunes pousses si leur nombre n’est pas trop important. Comme leurs racines ont tendance à être profondes, le binage est néanmoins nécessaire pour un maximum d’efficacité. Enfin, citons les méthodes thermiques (disposition d’une bâche plastique pour chauffer le sol) qui peuvent convenir dans certains cas, mais qui sont jugées trop radicales par les professionnels.

La lutte préventive

Avec la lutte préventive, on va cette fois-ci s’arranger pour que le ray-grass ne puisse se propager comme il le voudrait. Car oui, bien qu’il puisse pousser facilement, il a besoin lui aussi de conditions favorables pour se développer. La première méthode qui fait ses preuves est la rotation des cultures. En effet, en alternant les types de culture sur un même sol, le ray-grass a bien plus de mal à s’adapter. Son cycle de vie s’en retrouve “cassé”. 

A lire également : Quelles sont les prestations supplémentaires d’une boucherie ?

Toutefois, comme elle n’est pas toujours simple à mettre en place, le gouvernement peine à la rendre obligatoire avec des dérogations qui continuent à voir le jour. Heureusement, il existe d’autres méthodes de lutte préventive comme le labour occasionnel réalise tous les 3 à 4 ans. Enfin, comme autre stratégie naturelle qui n’a pas d’impact sur la santé humaine, il y a la plantation de faux semis. Le ray-grass va alors commencer à se propager et l’agriculteur a la possibilité de les détruire mécaniquement avant de planter les “vrais” semis.

Articles similaires

Lire aussi x