Catégories

Quelles sont les conditions pour faire un saut en parachute ?

Quelles sont les conditions pour faire un saut en parachute ?

Vous souhaitez réaliser un saut en parachute, mais vous ne connaissez pas les conditions à remplir pour éviter toute déconvenue. Ne cherchez plus loin, car vous êtes au bon endroit pour vous renseigner sur les conditions à remplir pour réaliser cette activité intense et pleine de sensations. Voici alors les conditions à remplir pour faire un saut en parachute.

Avoir un poids inférieur à 90 kg

La première condition que vous pouvez vérifier avant de vouloir faire un saut en parachute est votre poids. Si vous dépassez les 90 kg, alors vous n’êtes pas éligible pour affecter un saut de parachute. L’exigence sur le poids émise par les responsables du saut en parachute relève des conditions de sécurité. Avec une masse corporelle dépassant 90 kg, votre saut risque de tourner au vinaigre.

A lire aussi : À quoi sert une bague en silicone sur une cigarette électronique ?

En réalité, il est possible que le parachute ne puisse pas supporter votre poids. Les conséquences peuvent être désastreuses. Dans ces conditions, on court le risque d’assister à un éclatement en plein vol de votre parachute ou d’être témoin d’un atterrissage plus intense que la normale. Et vous risquez dans ce cas d’avoir des fractures graves.

Être âgée au moins de 15 ans

Il est utile d’avoir un âge raisonnable avant d’envisager d’effectuer un saut de parachute. En réalité, il convient de savoir que cette activité intense requiert une certaine solidité mentale. Pour une personne de jeune âge, réaliser ce saut dans le vide peut provoquer des traumatismes dus à la peur du vide.

A lire aussi : Comment choisir un bon site de livraison de fleurs ?

C’est pourquoi l’âge légal que vous devez avoir avant de faire un saut en parachute est fixé à 15 ans. Toutefois, il est possible qu’une personne d’âge inférieur à 15 ans puisse faire un saut en parachute. Cette éventualité demeure possible à condition que l’enfant ait l’autorisation parentale. Cela permet de reléguer toute responsabilité à ceux-ci en cas d’imprévus.

Disposer d’un certificat médical de non-contre-indication

Certaines personnes ne sont pas autorisées à effectuer cette activité même si elles remplissent toutes les critères précédents. En effet, le fait de souffrir de certaines maladies peut se révéler être un frein à la pratique du parachutisme. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous devez présenter un certificat médical de non-contre-indication pour être habileté à pratiquer l’activité.

Il existe à cet effet plusieurs maux qui peuvent vous empêcher de faire un saut en parachute. Il s’agit entre autres d’une cardiopathie congénitale ou acquise, du trouble de la conduction ou de la myocardique permanente ou paroxystique.

Dans ces cas de figure, vous ne devez en aucun cas pratiquer ce sport. Par ailleurs, cette interdiction est aussi valable pour les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle non contrôlée ou de douleurs rachidiennes.

Vérifier que la vitesse du vent est inférieure à environ 40 km/h

En dehors des conditions physiques, certaines conditions météorologiques sont nécessaires pour effectuer un saut en parachute. Ainsi, le vent doit souffler à une vitesse inférieure à 40 km/h. Faute de quoi l’activité est reportée.

Par ailleurs, il n’est pas recommandé qu’il y ait trop de nuages pendant la pratique du parachutisme. Si cela s’avère le cas, il se peut que l’activité soit reportée pour une période avec moins de nuages. Il est en effet important d’avoir une vue dégagée pendant le largage.

De même, s’il pleut, vous ne pourrez pas réaliser votre saut en parachute. Il est primordial de faire un tel saut pendant un bon temps. Ainsi, votre visibilité et celle de votre professeur ne seront pas altérées.

Ne pas être sensible aux variations de pression

Il se peut que vous soyez sensibles aux variations de pression. Si vous vous retrouvez dans cette situation, la pratique du parachutisme ne vous est pas indiquée.

En réalité, les personnes souffrant d’une sensibilité surtout excessive aux pressions ont les problèmes d’oreille. Cela ne permet donc pas de supporter la façon dont le vent souffle sur le visage pendant la chute.

Aussi, les personnes qui sont sensibles à la pression peuvent avoir des problèmes cardiaques. Et dans ces conditions, il leur est interdit comme souligné un peu plus haut de pratiquer du parachutisme.

Articles similaires

Lire aussi x