Catégories

Quel est le fondement de la GPEC ?

Quel est le fondement de la GPEC ?

Votre entreprise perd du dynamisme et sombre dans la sous-productivité ? La meilleure chose à faire pour inverser cette tendance et remettre votre structure sur les bons rails du développement durable est l’engagement d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Cette démarche importante pour la gestion des ressources humaines vous permettra de faire le point sur l’état de votre société, de lister ces besoins et de trouver des solutions pour pallier cela. Pour en savoir plus sur la GPEC, on vous invite à lire l’intégralité de cet article.

A lire en complément : Est-ce que la banque peut prendre mon argent ?

Qu’est-ce que la GPEC ?

La Gestion prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC) est une méthode élaborée pour mettre en adéquation les effectifs, les emplois et les compétences avec les objectifs stratégiques et l’environnement externe.

En clair, il s’agit d’un projet qui a pour objectif principal de prévoir l’évolution des métiers dans l’entreprise afin d’anticiper les changements, de développer les compétences des salariés afin d’améliorer l’employabilité, d’assurer le transfert des compétences clés, et au besoin de définir et d’élaborer de nouveaux postes.

A lire également : Quelles sont les prestations supplémentaires d’une boucherie ?

C’est un outil de pilotage qui s’intègre dans la stratégie globale de l’entreprise et qui permet de projeter la gestion des ressources humaines dans le temps

La démarche pédagogique de ce module est de faire un état des lieux de l’emploi et des compétences de l’entreprise. Cette formation se fait avec les outils suivants :

  • Les fiches de postes ;
  • La cartographie des compétences ;
  • Supports d’entretien annuel d’activité.

En un mot, un projet GPEC pose des questions cruciales pour l’avenir de l’entreprise. La mise en place de ce dispositif est obligatoire pour tous les établissements de 300 employés.

Comment mettre en place un GPEC ?

Pour effectuer mettre en place le dispositif de la GPEC dans une entreprise, il est important de mener une réflexion en trois étapes.

Analyse des ressources déjà disponibles de l’entreprise

Il s’agira ici de faire le bilan de l’existant. En d’autres termes vous devez dresser un panorama exhaustif de la gestion des ressources humaines de votre société. Cela passe par quelques étapes.

Tout d’abord, il faut analyser la structure des effectifs. C’est un travail qui a pour but de ressortir les diverses caractéristiques de la population d’une société en se basant sur l’âge, le sexe, l’ancienneté, la qualification et le type de contrat.

Grâce aux résultats de cette analyse, des prévisions à la retraite peuvent être effectuées, permettant ainsi d’anticiper les impacts des départs à la retraite au sein de l’entreprise.

est le fondement de la GPEC

Ensuite, il faudra dresser un état des lieux quantitatif et qualitatif des métiers des compétences clés de l’entreprise. Cette action constitue une démarche capitale dans la mise en place d’une stratégie RH efficace. Elle permet d’identifier les compétences requises, dans la société, celle acquise et celles qui restent à développer ou  acquérir.

Un diagnostic réalisé dans les règles de l’art permet d’entrevoir les forces de l’entreprise, mais aussi ses lignes de faiblesse. Ce qui permettra bien évidemment d’élaborer des stratégies de renforcement de la structure.

Réalisation d’une projection des emplois et des compétences existants

Le diagnostic précédent permet d’anticiper les besoins futurs de l’entreprise en termes d’emploi et de compétence. Il s’agit en réalité d’une démarche qui permet de mesurer les écarts entre l’existant et le futur.

Mise en œuvre des outils GRH en perspective de la réduction des écarts existants

Après le diagnostic, place à l’action ! Dans ce contexte, les outils suivants devront être mis en place ou renforcés :

  • Référentiel des métiers ;
  • Cartographie des compétences ;
  • Mobilité internet ;
  • Plan de formation ;
  • Entretiens annule et professionnelle ;
  • Validation des acquis de l’expérience.

Au cours de cette démarche, vous pouvez vous faire accompagner par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA).

Quels sont les avantages de la mise en place d’une GPEC ?

Grâce à l’externalisation des fonctions rendues possibles par la GPEC, vous n’aurez plus besoin de recourir à l’embauche d’un manager à plein temps. Ce qui vous permettra de faire des économies.

Un autre avantage de ce dispositif est qu’elle permet aux dirigeants d’avoir une maîtrise parfaite de la cartographie de leur entreprise. Ce qui permet d’identifier sans détour les compétences à privilégier pour que la structure ne connaisse jamais de déclin.

Articles similaires

Lire aussi x