Catégories

Saignement d’implantation ou règles ?

Saignement d’implantation ou règles ?

Vous avez constaté la présence de petites tâches de sang dans vos protections hygiéniques ? Il peut s’agir de ce que l’on appelle des saignements d’implantation, ou de vos règles. Afin de vous aider à y voir plus clair, pas de panique : nous vous détaillons chaque situation dans cet article.

Saignements d’implantation (nidation) : qu’est-ce-que c’est ?

Le saignement d’implantation survient en début de grossesse, lorsque l’œuf fécondé parvient à se fixer sur votre paroi utérine. L’œuf prend le temps de s’implanter (nidation) et se déplace, ce qui peut amener quelques vaisseaux sanguins à se casser.

A lire en complément : Comment faire face à une personne qui consomme des drogues ?

Des tâches de sang peuvent apparaître ou, tout au plus, un léger saignement peut traduire ce processus naturel. Pas de crainte à avoir, il s’agit là d’un phénomène qui ne devrait pas vous inquiéter outre mesure.

Les taches de sang qui apparaissent suite à un saignement d’implantation sont plutôt de couleur rosâtre. Il est rare que ces taches soient confondues avec du sang de menstruations. C’est un symptôme de grossesse qui ne représente aucun risque.

A lire en complément : Comment se déroule une cure de désintox à l'hôpital ?

Différence entre un saignement d’implantation et des menstruations

Il est tout à fait naturel de confondre un saignement d’implantation ou de nidation avec des règles (menstruations). Afin de bien les différencier et d’écarter l’hypothèse la moins probable, nous vous listons quelques faits. Ceci devrait vous permettre de bien faire la différence entre ces deux phénomènes naturels du corps de la femme :

  • Les saignements d’implantation apparaissent entre 10 et 14 jours après la date de conception, ce qui coïncide avec la date à laquelle les menstruations doivent arriver ;
  • Les règles ou menstruations varient d’une femme à une autre, mais de manière générale, la couleur, la quantité et la durée du saignement d’implantation sot bien différentes des caractéristiques classiques des règles ;
  • Le sang de règles peut s’écouler doucement mais atteint vite la couleur rouge vif ; il dure plus d’une journée (généralement) et se présente en quantité plus abondante ;
  • La présence de quelques gouttes de sang ne suffisent pas à déterminer l’arrivée des règles ;
  • Toute personne en capacité d’accueillir une grossesse dans son utérus doit donc être attentive à l’importance du saignement, à la durée de ce saignement, et à sa consistance ;
  • La consistance du saignement d’implantation est très fluide et assez invariable, tandis que le sang de règles peut varier en consistance (épaississement) ;
  • La couleur du saignement d’implantation est généralement rosée voire marron dans certains cas, mais n’atteint jamais le rouge vif du sang de règles.

Un doute sur le saignement d’implantation ou sur vos règles ?

Si vous avez un doute sur la nature de votre saignement utérin, et compte tenu de la temporalité de votre cycle ou de l’éventualité d’une grossesse, consultez votre médecin.

En effet, un saignement utérin n’est ni à prendre à la légère, ni à dramatiser. Il est simplement important de consulter en toute transparence afin de rester serein.

Par ailleurs, si vous peinez à faire la différence entre un saignement d’implantation et vos règles, soyez à l’écoute de votre corps. Des symptômes additionnels traduisent généralement la grossesse : poitrine gonflée, irritabilité, bouffées de chaleur, émotivité, légères douleurs dans le bas-ventre ou ventre gonflé, etc.

Dans le cas des menstruations, l’irritabilité et l’émotivité peuvent être présentes (syndrome pré-menstruel) mais il est rare que la poitrine soit douloureuse.

Le saignement d’implantation est-il grave ?

Le saignement d’implantation n’est pas grave et ne présente pas de risques. Pour une première grossesse, il est possible que ce saignement dure plus longtemps que pour une 2e ou une 3e grossesse.

Le saignement de règles dure entre 4 et 7 jours. Si vous constatez que le saignement d’implantation ou de nidation dure quelques jours, pas de panique. Il est aussi possible que le col de votre utérus soit irrité. Si vous avez subi un examen gynécologique, un très léger saignement sera aussi naturel (dans une certaine mesure).

En tout état de cause, si vous observez que vos saignements sont plus abondants que ce à quoi vous êtes habituée, consultez un professionnel de santé. Celui-ci saura vous examiner et vous dire ce qu’il en est.

Prendre des notes sur ce que vous vivez

Par ailleurs, il n’est pas rare de ne pas se rendre compte qu’un saignement d’implantation est ce qu’il est ! Si votre grossesse n’était pas désirée, il est naturel de se dire que ce saignement attendu est celui des menstruations. Soyez patiente et consultez en cas de doute.

Il est conseillé de prendre des notes de ce que votre corps traverse, afin de garder une trace de la chronologie des événements. Ceci vous permettra d’être rassurée lorsque vous les présenterez à un professionnel de santé.

Le saignement d’implantation s’arrête naturellement et en douceur, sans jamais atteindre la perte de sang rouge vif. Effectuer un test de grossesse permet également d’être fixée sur la nature des saignements utérins. Ceci est à compléter par des examens gynécologiques ou prénataux si vous avez une inquiétude quelconque.

Articles similaires

Lire aussi x